Lycée Léonard de Vinci - Amboise

disciplines

Lycéens et création contemporaines 2018-2019 - 1ère STMG2

Vous êtes ici : Disciplines > Lettres > Mme BILLAUD > Lycéens et création contemporaines 2018-2019 - 1ère STMG2
Lycéens et création contemporaine - 1ère STMG2

 

Le dispositif "Lycéens et création contemporaine" contribue au développement d'un parcours artistique et culturel dans la formation des élèves au lycée. Le but est d'éveiller et de nourrir leur curiosité en les amenant à réfléchir sur les arts du spectacle vivant comme vecteur d'expression et de réflexion. Cela contribue également à leur forger une expérience sensible de spectateur, au contact de la scène et des émotions qu'elle suscite.

 

L’ensemble des frais de billetterie, transport et intervention de professionnels est pris en charge conjointement par le Rectorat, la Drac et le Conseil régional.

 

J'ai choisi trois spectacles se déroulant dans trois lieux différents de la scène tourangelle : L’Espace Malraux, Le Temps Machine, et le CCNT (Centre chorégraphique national de Tours).

 

Trois spectacles d'arts différents (un concert, un "one-man conférence" et un spectacle de danse contemporaine).

- « La science du coeur », Pierre Lapointe

- « Yo ! One man conférence sur le rap », Sapritch

- « Rien à aborder », duo de danse contemporaine, Abdoulaye Trésor Konaté et Myriam Soulanges

Nous pourrons bénéficier de 2h d’atelier en classe avec Emmanuelle Gorda, danseuse et chorégraphe.

 

9 OCTOBRE 2018 - ESPACE MALRAUX

PIERRE LAPOINTE

 

Lien vers la page de l'action culturelle

 

Lien vers l'exploitation complète du concert

 

Avant le concert...

 

1) Présentation de Pierre Lapointe : présentation de son album à partir de son intervention dans l’émission TLMEP 8/10/2017.

 

2) Travail en binôme sur les textes (analyse détaillée)

- « Une lettre »

- « Mon prince charmant »

- « Alphabet »

- « La science du coeur »

- « Sais-tu vraiment qui tu es ? »

 

 

Après le concert

 

1) Analyse du concert

 

Scénographie :

Dispositif lumineux qui définit un espace scénique :

- Forme de demi-cercle : rondeur, cocon et ouverture sur le public

- Verticalité des tubes : relief dans l’espaceC’est la lumière projetée sur ces éléments qui crée une atmosphère pour chaque chanson.

-->  Jeu sur les couleurs

-->  Jeu sur le rythme

-->  Jeu sur la disposition : l’éclairage se déplace sur les tubesLes jeux de lumière créent ainsi un complément visuel qui accompagne la sonorité du texte et de la musique etl’intention du chanteur dans son interprétation. Cet élément entre en concordance avec l’importance que l’artiste confère aux arts graphiques (travail sur les clips, sur lapochette…)

 

Instruments sur scène – Ecart avec la version de l’album :

 

L’album :

- Basse électrique

- Guitare

- Violons

- Percussions

- Piano

 

Sur scène :

Trio : voix/piano/marimba

Reconfiguration des morceaux dans l’oreille des spectateurs. L’écoute de l’album est conditionnée notamment par le lyrisme des instruments à cordes (ex : « La science du coeur) qui sont absents sur scène. Le spectateur doit redéfinir son écoute et l’orienter vers une relation plus intime avec le chanteur, son interprétation et son texte.

- Krystina Marcoux au Marimba

- Yannael Quenel au Piano

Un morceau interprété par Pierre Lapointe au piano. Rapport d’intimité et de confidence avec le public : « Une lettre »

 

On peut voir dans l’alliance du piano et du marimba le mariage d’un instrument traditionnel et populaire à uninstrument rattaché à la musique savante.

 

Le rapport entre l’artiste et le public :

 

Un concert ce n’est pas la simple succession de chansons. C’est aussi une rencontre entre l’artiste et son public. Un partage de l’artiste vers son public, un échange de mots et de sentiments. L’aspect remarquable de ce concert est l’humour mobilisé par Pierre Lapointe comme mode de communication privilégié, créant un contraste entre le thème de ses chansons et la distance qu’il nourrit vis-à-vis de leur sujet. Cela permet de comprendre qu’une chanson, un texte correspond à un « ici et maintenant » de la création auquel on ne peut réduire l’identité de l’artiste, tout en proposant un écho universel. L’artiste a fait référence à des anecdotes personnelles dans lesquelles le public a pu se reconnaître principalement à travers le thème universel de l’amour.

 

Cela met également en jeu la notion d’interprétation, passant d’une tonalité à l’autre.

 

2) Travail de création :

 

Consigne : proposez un travail de création à partir d’une des chansons ou d'un des thèmes abordés par Pierre Lapointe dans ses chansons.

– Vous pouvez faire une oeuvre plastique (collage, montage, maquette etc.), une photographie,une oeuvre numérique etc.

– Vous pouvez également proposer un texte (ex : un abécédaire à votre manière selon l’exemplede « Alphabet »)

– Vous pouvez proposer une lecture expressive d'une des chansons de Pierre Lapointe (ton,rythme, ligne de voix travaillée)

 

Quelques travaux réalisés par les élèves :

 

 

Explication de l'élève : J'ai utilisé photoshop pour pixeliser et découper en trois parties et trois couleurs. Le bleu signifie la créativité et la sérénité, le rose est la couleur du romantisme et de la douceur et le jaune qui déteint vers le noir signifie la chaleur et l'optimisme. Je l'ai fait tourner vers le noir pour exprimer qu'il n'éprouve plus ces émotions.

 

Explication de l'élève : Mon oeuvre s'appelle "L'Alphabet" . J'ai choisi d'assembler différentes images pour n'en créer qu'une seule. Chaque photographie représente un vers de la chanson. J'ai choisi une image de coeur pour le A comme "amour", une image de Brigitte Bardot comme B, l'image d'un ectoplasme, de gastronomies, un cerveau pour représenter l'intelligence, un autoportrait d'Otto Dix, des pirates, un point d'interrogation pour imager les questions sans réponses, une photographie de Salvador Dali et de Amanda Lear, une image extraite du film Vice versa dont le personnage incarne le sentiment de tristesse, une image de molécule d'uranium, une photographie de Yallow-knfe, une image de J. Morrison...


28 NOVEMBRE 2018 - LE TEMPS MACHINE

"ONE-MAN CONFERENCE SUR LE RAP", SAPRITCH

 

Reportage France 3 Centre- Val de Loire


Avant le spectacle...

 

1) Histoire du rap

2) Choix d'un titre dans cette liste et réponse au questionnaire suivant, puis présentation à la classe :

- En quelle année cette chanson a-t-elle été diffusée ?

- Quelles phrases sont répétées à la manière d’un refrain ?

- Résumez le propos de cette chanson (revendication…) ?

- Quel est le niveau de langue employé ?

- Relevez les termes qui renvoient à l’écriture, à la musique, au rap.

- Relever les jeux sur les sonorités : assonances et allitérations.

- Écoutez la version audio à partir du lien : quelles remarques sur le flow du rappeur et la musique pouvez-vous faire ?

 

3) Visite de Le Temps Machine :

Claire Heymans a présenté Le Temps Machine aux élèves.

- 2 salles : 200/ 600

- Un bar

- Plaques de bois pour traiter l’acoustique de la salle, absorber le son + triple vitrage pour protéger des nuisances sonores

- Espace technique au dessus de la scène : projecteurs, câbles…

- Une bibliothèque

- Un espace fumeur créé dans le cadre "Lycéen citoyen" : trois lycées professionnels

- Les régisseurs, techniciens lumière et son : changements de plateaux, de lumières en fonction des spectacles

- Temps de réglage : les « balances » pour régler le son

 

Antonin Béranger, le directeur technique a permis aux élèves de monter au-dessus de la scène. Les élèves ont particulièrement apprécié ce moment. Ils ont pu observer la disposition des projecteurs et l'ensemble des réglages techniques opérés.

 

 

 

Pendant le spectacle

 

Attribution d'une mission à chaque élève ; être attentif à ces éléments : les lumières, les déplacements, le matériel, les chansons citées, les chansons rappées.

 

Les élèves aux côtés de Sapritch

 

 

Après le spectacle

 

1) Analyse du spectacle : chaque élève a restitué les éléments auxquels il avait été attentif.

 

Lumières :

- Jeux de lumières lorsqu’il se déplaçait et lors des chansons

- Projecteurs de couleur : vert, bleu, violet, orange, de face

→ créer une ambiance qui correspond au morceau

→ Parodie de « Gucci Gang » en « J’aime les pommes » en vert

→ Lumière blanche/noire, jeu sur les ombres pour traduire l’agressivité du morceau

→ « California love » : lumière orangée en bas de la scène // le sud, la chaleur

- La fumée crée une ambiance mystérieuse

 

Déplacements :

- Pas de déplacements spectaculaire.

- Déplacements conditionnés par la disposition de ses consoles :

→ une basse, une batterie électronique, un ordinateur, deux ordinateurs/écrans, deux pianos (type console)

- Micro sans fil qui permettait de rapper au centre de la scène

- Posture de conférencier + des passages rappés

- Écran et vidéo-projecteur : aspect visuel pour illustrer le propos (titres, pochettes d’album, noms des artistes, années)

 

Chansons choisies :

- Dr Dre - Snoop Dog - 2Pac - Busdriver - Ice T - Mention de rappeuses : Chilla, Diam’s - Old Dirty Bastard - Cab Calloway -Rick Robin - TTC - 0800 « Fils du béton » - « California Love »

- Décomposition de « California Love » : shaker + sifflet + « piano interrogateur » → inspiration de multiples morceaux : exemple de « California love » → ralentir/accélérer, variation du rythme → utilisation du modifieur de voix : a montré les excès de cet emploi

 

Costumes/accessoires :

- Vêtements quotidiens → personne normale, identification facile : tout le monde peut rapper, ce n’est pas réservé à certains groupes

 

Voix/performance

- Reprise de morceaux techniquement difficiles : flow très rapide

- Freestyle sur Tours : feuille, notes dans la main – impro

 

 

2) Travail de création :

 

Rédigez un texte de rap.

- Choisissez un thème parmi les deux axes suivants :

→ Esprit festif, écrit sur la musique (à la manière des premiers textes de rap lus en classe)

→ Texte portant sur la société et abordant des thématiques contemporaines

 

- Écrivez des mots-clés qui vous semblent correspondre à votre thème en essayant de les associer par sonorités (allitérations, assonances, paronomase).

 

- Rédigez votre texte

→ entre 2 à 4 couplets de 16 à 20 vers chacun, ainsi que 3 à 4 refrains.

→ Développez votre thème et favorisez la cohérence de votre discours

→ Travaillez les sonorités et les jeux sur les mots

 

Facultatif - Proposez un enregistrements vocal

- Choisissez un rythme et une mélodie.

→ Vous pouvez enregistrer en boucle le passage instrumental d’une chanson.

→ Vous pouvez utiliser des « instrus » déjà en ligne.

→ Vous pouvez créer votre propre rythme et mélodie.

- Entraînez-vous à rapper votre texte sur la musique en essayant de faire correspondre la sonorité de votre texte avec le rythme choisi afin de donner plus de force à votre discours.

- Enregistrez votre rap.

 

Quelques textes produits par les élèves :

 


 

VIH, ces trois lettres synonymes de mort

une seule fois suffit pour visser ton sort.

Pour l’éviter une seule solution

l’amour plastique sinon c’est la punition.

 

Pour ceux qui n’ont pas fait les bancs

c’est grâce à ce chant

que tu finiras pas sous terre

sans savoir ce qu’il faut faire.

 

Refrain :

Plastique, Plastique, Plastique sinon stop.

Prendre des risques sans

être en freestyle sur le divan

c’est tentant.

Mais non l’DAS c’est tout le temps

 

A tous ceux et toutes celles qui se croient Dom Juan.

Faites-gaffe, le DAS est dans la place.

Protégeons-nous par ce bout de plastique

et l’amour sera encore plus fantastique.

 

 

Valentin

 

D’un coup de vent nous pouvons observer

le vrai visage de notre société.

 

Le jugement sur les jeunes riches ou défavorisés

Grands ou petits ou d’autres nationalités.

Le regard des gens ne fait que blesser

Et on nous dit de bosser pour être mieux rémunéré.

 

Mais cela ne s’arrête pas qu’à la jeunesse.

Quand on regarde toutes les générations qui manifestent,

les événements du passé qui nous ont bouleversés

montrent bien une société à recycler.

 

La jeunesse aujourd’hui rime avec alcool et fumette

J’en suis le parfait exemple, c’est net.

Alors que nos vieux croulent sous les dettes

la société nous conditionne c’est pas net.

 

On demande aux enfants de rester stabilisés

dans un monde qui ne cesse de changer.

Comment voulez-vous qu’on s’en sorte dans ce foutoir ?

Mais heureusement, rien n’est tout blanc ni tout noir.

La so

La société nous offre aussi des espoirs.

Tout cela pour dire que ce n’est que mon regard

Et la chose la plus importante est de cultiver son savoir.

 

Paul

 

Je vais vous faire un petit rap sur l’écologie.

Certes, ça ne va pas être la folie,

Mais je vais essayer de faire un truc sympa.

Inshallah

 

Depuis tout petit, tu chantes Pandi Panda Panda Pandi

Mais ce que tu oublies

C’est que « grâce » à toi, la forêt de bambou, n’est plus envahie.

 

Toutes les semaines sur BFM,

C’est la même rengaine.

Regarde tous ces mouvements sociaux

C’est le chaos.

 

Refrain :

Qu’en sera le futur

Tai la créature

Pense à ta progéniture

Ne joue pas les immatures

Et n’oublie pas la nature.

 

On se dit victimes,

Mais c’est nous les fautifs

De ce crime

A nous de rester combatifs.

 

Tes enfants, dans les champs,

Ne courant jamais au milieu des coquelicots

Mais pour cela il aurait seulement fallu agir plus tôt.

 

Refrain :

Qu’en sera le futur

Tai la créature

Pense à ta progéniture

Ne joue pas les immatures

Et n’oublie pas la nature.

 

Tai la génération Netflix

Arrête de regarder des films X

Si tu ne veux pas finir comme « The Loo »

Remue-toi pour ne pas voir notre planète finir en sang

Et deviens l’émergent.

 

Tes fins de mois sont raides

Achète, vends tes fringues sur Vinted

Ce sera un geste gratuit pour l’écologie.

 

La température ne cesse d’augmenter

OLÉ OLÉ

Il faudrait se réveiller

 

Ma – ia – hi

Ma – ia – huu

Ma – ia -hoo

Ma – ia – haa

Arrête d’écouter O’Zone

Et pense plutôt à la couche d’ozone.

 

Hulot est parti trop tôt.

Merci à qui ? Le gouvernement.

Ils ne l’ont pas écouté, eux, les dirigeants.

 

Taomae

 

 

 

 

 

15 MARS 2019 - Atelier avec Emmanuelle Gorda sur l'histoire de la danse

21 MARS 2019 "RIEN A ABORDER", Myriam Soulanges & Abdoulaye Trésor Konaté
Compagnie Ateka

 

Notre actu

11 juin 2021

ASPECT DU MURALISME CONTEMPORAIN

Aspect du murailsme contemporain latino-américain
Lire la suite {+}

09 juin 2021

Option Histoire de l'ART (HIDA)

Lire la suite {+}

09 juin 2021

Option Langues et Cultures de l'Antiquité (LCA)

Lire la suite {+}

plus d'actus